Accueil » Stationnement aéroportuaire : ce qu’il faut savoir?!

Stationnement aéroportuaire : ce qu’il faut savoir?!

par Nora Eref
211 vues
Stationnement aéroportuaire

Lors de votre prochain voyage en avion, vous serez peut-être tenté de vous rendre à l’aéroport en voiture. Cependant, garer son véhicule dans un aéroport peut rapidement devenir un casse-tête si vous ne vous y prenez pas à l’avance. Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons réuni dans cet article toutes les informations essentielles sur le stationnement aéroportuaire.

Réservez votre place

Le premier conseil pour économiser sur votre stationnement à l’aéroport est d’anticiper. En effet, les tarifs des parkings aéroportuaires comme Parking Roissy fluctuent en fonction de la demande et des disponibilités. Plus vous vous y prendrez tôt, plus vous aurez de chances de bénéficier d’un tarif avantageux.

En réservant, vous vous assurez non seulement un meilleur prix, mais aussi une place garantie le jour J. Cela vous évitera beaucoup de stress le jour de votre départ. Les parkings comme affichent en effet souvent complet pendant les périodes de fortes affluences comme les vacances d’été.

Alors, n’hésitez pas à réserver votre stationnement aéroportuaire plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant votre départ. La plupart des parkings proposent des assurances annulation qui vous permettent de modifier votre réservation jusqu’au dernier moment en cas d’imprévu.

Comparez les différents types de parkings

Tous les parkings aéroportuaires ne se valent pas. Pour trouver celui qui vous conviendra le mieux, vous devrez comparer les différentes options disponibles.

Les parkings officiels sont les parkings gérés directement par l’aéroport. La plupart se situent à distance de marche des terminaux, ce qui est très pratique. Mais ils sont aussi souvent les plus chers.

Certains aéroports proposent des parkings «?éco?» à des tarifs plus abordables. Ils sont généralement un peu excentrés et nécessitent de prendre une navette. Comptez 15 à 30 minutes de trajet.

Vous trouverez de nombreux parkings privés autour des aéroports. Ils proposent des tarifs compétitifs et un service de navette à la demande pour vous conduire au terminal. Le trajet dure rarement plus de 10 minutes

Certaines sociétés, souvent des parkings privés, proposent un service de voiturier. Vous leur confiez votre véhicule directement devant le terminal, sans avoir à vous soucier du stationnement. C’est la solution la plus confortable, mais aussi la plus onéreuse.

Ne négligez pas la sécurité

Lorsque vous laissez votre véhicule sur un parking aéroportuaire, vous vous attendez légitimement à le récupérer dans le même état à votre retour de voyage. Pour être certain de faire le bon choix, pensez à vous renseigner sur les dispositifs de sécurité mis en place.  

Les parkings officiels de l’aéroport sont en général très sûrs, avec une surveillance 24 h/24. Mais ils déclinent toute responsabilité en cas de problème. Il est impossible d’effectuer un état des lieux pour prouver leur implication.

Avec un parking privé en revanche, cette démarche est presque toujours possible et fortement recommandée. N’hésitez pas à demander un état des lieux écrit à votre arrivée et prenez le temps de vérifier l’état de votre véhicule lorsque le voiturier vous le restitue.

En cas de litige, agissez rapidement. Une fois votre voiture sortie du parking, il sera très difficile d’établir la responsabilité de l’opérateur. Chaque minute compte pour faire valoir vos droits.

Facebook Comments

Postes connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies