Accueil » Poupée vivante : Shu Sakuragawa 

Poupée vivante : Shu Sakuragawa 

par Eva
265 vues
une poupée vivante

Des looks adorables, des costumes magnifiques, ainsi qu’une performance profonde et magique.

Shu Sakuragawa est une artiste talentueuse qui a suscité l’admiration dumonde entier en tant qu’une des rares créateurs professionnels officiels faisant du streaming sur TikTok Live. 

Sakuragawa est la créatrice originale du Doll Live de TikTok Live dans le NPC (Non Player Character) Live. Elle est également à l’origine de ce que l’on appelle la « performance de poupée » et fait partie des cinq seuls créateurs professionnels officiels japonais parmi les nombreux créateurs de TikTok Live.

Grâce à cette réussite remarquable, Sakuragawa a attiré l’attention du monde entier ! Elle travaille comme actrice et mannequin depuis 14 ans, apparaissant dans des séries télévisées et des publicités. Mais comment s’est elle initiée au monde du live streaming ? 

popupée

La catastrophe du COVID a servi de déclencheur

Le live streaming permet au public d’apprécier les talents du monde entier à partir de l’écran d’un smartphone. Le nombre de spectateurs qui sont divertisaprès une dure journée de travail par la poupée magique en mouvement augmente rapidement. Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ces spectacles de poupées ?

« J’aimais la mode Lolita et je souhaitais populariser cette sous-culture. J’aimais aussi les films muets et je voulais m’exprimer en jouant sans parler. Je réfléchissais à ce que j’allais faire alors que ma carrière d’actrice s’était ralentie à la suite de l’affaire COVID. À cette époque, je regardais un anime intitulé Rozen Maiden et j’ai eu l’idée de me rendre sur TikTok Live en tant que poupée, vêtue de ma robe de lolita préférée. Je voulais créer un monde comme celui de Rozen Maiden ou de Disneyland pour mon public qui ne peut pas sortir pendant le confinement général », sourit Sakuragawa.

shu sakuragawa

« Kawaii » signifie « mignon » en japonais

Née et élevée au Japon, elle est aujourd’hui célèbre dans le monde entier. Elle a été particulièrement attirée par la culture française et éprouve de la joie chaque fois qu’elle peut interagir avec le public français.

Sakuragawa a déclaré : « J’aimerais que tout le monde à l’étranger découvre la mode Lolita « kawaii » et la culture japonaise à travers moi. J’aimerais aussi que davantage de personnes à l’étranger portent des vêtements japonais spécifiques et pas seulement des kimonos.

Le Japon est connu pour sa culture pop jolie et colorée et ses objets kawaii attirent et inspirent les étrangers. Je suis sûre que de nombreux français sont fascinés par la culture kawaii de ce beau pays. »

Elle poursuit : « Une fois, j’ai eu une auditrice qui travaillait pour une marque de mode française et elle m’a félicitée pour mes activités. J’ai commencé le mannequinat parce que j’avais envie d’apparaître un jour dans un magazine français, alors j’ai été très heureuse d’entendre ce commentaire de la part d’une spécialiste de la mode. Je ferai de mon mieux pour apparaître un jour sur les podiums français ».

N’est-il pas étonnant qu’elle se soit lancée dans cette aventure à partir d’une situation covid ? Elle a transformé la négativité en quelque chose de merveilleux.

Si vous n’avez pas encore assisté à la performance de Sakuragawa en tant que poupée, consultez son compte sur TikTok. Une expérience étonnante vous attend.

TikTok :@shu_.tiktok

shu.sakuragawa@timeticket.co.jp

Vous pouvez lire son interview spéciale dans le magazine américano-japonais Art Houses. Vous pouvez obtenir la version numérique instantanément. La livraison en France est également possible.

Facebook Comments

Postes connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies